Les GLDF authentiques se rebellent !

Appel de la loge "1288 - AR VREUR"  aux autres Loges de la Grande Loge de France.(*)

Alors que la raison d’être de la maçonnerie est de rassembler ce qui est épars nous constatons, au sein de notre obédience, le retour d’exclusives, soit contre des obédiences amies, soit contre des FF, et ce au nom d’un retour à une particulière tradition, ou de landmarks dogmatiques. l
Nous nous reconnaissons dans cette maçonnerie libérale que formaient jusqu’à présent GLDF, GODF, DH et GLFF ; mais malgré les précautions de style, nous constatons l’intention affichée par notre obédience de se diriger vers un refus des inter visites ce qui pour nous n’est pas acceptable ; lire sous une plume maçonnique que de telles visites constitueraient un délit maçonnique est contraire à notre idée de l’universalisme et de la tolérance.
Nous sommes méfiants vis-à-vis de l’évolution du VLS : ce fut depuis 50 ans la Bible avec choix éventuel vers d’autres livres ; puis fut supprimée l’ouverture possible à l’ancien testament fermant la GLDF aux juifs et aux musulmans. UN VLS est devenu LE VLS ouvert au seul livre de Jean .
Le GADL’U doit pour nous rester un « principe » laissé à l’interprétation de chacun ; nous refusons tout rapprochement avec la position de la maçonnerie régulière (appelée «FM universelle») où le GADL’U est le Dieu de la religion ; comme nous récusons l’évocation du Convent de Lausanne où, quelques lignes après le préambule que nous lisons, est posée l’affirmation d’un Créateur Suprême…
Nous sommes réticents sur cette volonté affichée d’interdire les planches sociétales (Art 19 des RG); c’est la loge et non l’Obédience qui initie, et cette ingérence contraire à la tradition est inacceptable dans notre loge.
L’orientation prise actuellement par la Grande Loge de France qui consiste à diviser la fraternité maçonnique non dogmatique afin de rejoindre un groupement dogmatique ne correspond ni à notre éthique ni à notre serment. 
La loge Ar Vreur souhaite continuer à vivre sa maçonnerie dans l’esprit de la Constitution et de la Déclaration de principe de 1953 ; elle n’acceptera pas les contraintes dogmatiques que l’on tente de nous imposer.

Le discours du GM :. au convent est acceptable, mais les textes proposés ensuite ne le sont pas. Dans cet esprit la Loge Arvreur demande à toutes les loges par la voix de leur député, de refuser en bloc toutes les modifications de la Constitution et des RG proposées en décembre, et de plaider pour l’abandon par la GLDF de son adhésion à la Confédération maçonnique Française.

---------------------

* texte repris sur le blog "la maconne" montrant des loges GLDF qui n'apprecient pas la derive d'enfermement qui leur est proposée por un vote en decembre.

Commentaires

Vérité sur ArVreur

Les annoceurs de repression en sont pour leurs frais. Comme l'a annoncé le forumGLDF(et le blog lamaconne, la "descente" a été sans conséquence.

Ajouter un commentaire