Les visiteurs en loge de franc-maçons et "régularité"

Non, il ne s'agit pas d'un commentaire de plus sur les batailles feroces que se livrent des prétendants à la régularité pour se donner des droits de rejeter des FM à travailler avec eux mais de comment, sur les simples bases maçonniques peut se traiter la question.
Il n'est bien sûr, maçonniquement, aucune question d'appartenance ou pas à une obdience ou une autre, cette notion d'obédience étant purement organisationnelle et pas spécifiquement maçonnique. Il est vrai qu'helas la pratique de certaines obediences  a consisté à décider sur ces criteres, voire, pire(GLNF selon le caprice d'un nommé du pouvoir central).
Il est bien entendu impossible d'exposer sur un blog ouvert le détail mais la connaissance des rituels par les lecteurs FM complètera. La reponse à ces questions figurant dans nos rituels apporte LA REPONSE maconnique à cette question empoisonnée par la grace de pouvoirs obedentiels.

GLDF-CMF : la clarification impossible demandée par GLRB

Ce 19 novembre, la GLRB (une des 5 GL à l'origine de CMF) exige une clarification des questions d'intervisites de GLDF avec les autres obédiences. Nous dénoncons depuis des mois ce double-triple langage tenu par la frange GLDF qui veut évoluer vers un religio-sectarisme similaire à GLAMF-GLNF. Apres le vote du convent de juin 2014 manifestant à 81 % son soutien à ces intervisites, la gouvernance a tenté une manoeuvre de double langage, présentant au 5 GL un changement vers une rupture, et pour les FF votants une affirmation que ce ne serait pas appliqué. Certains espéraient que les dites 5GL ne seraient pas trop regardantes. Il apparaît qu'il n'en est rien, en témoigne cette lettre de GLRB.
Face à cette situation nouvelle, la gouvernance GLDF est face à un cap et ne peut plus continuer dans le cadre des circulaires actuelles et du double discours. Si elle avait choisi de ne pas tenir compte des oppositions internes qui se manifestaient, elle ne peut ignorer l'interpellation venat de ces 5GL. Peut-elle à quelques jours d'un vote tout changer, sans tenir compte du mandat donné par les loges aux délégués sur la base du discours précédent "pas de changement des intervistes" ? Espérons que prévale la sagesse de retirer ce projet, quitte à le remettre en discussion d'un prochain convent.

GLDF : circulaire No 8 pour "guider" les votes des délégués

Cette circulaire a été publiée et commentée sur le blog "voute étoilée" et "lamaconne".

En complément de l'analyse de nos 2 fins analystes :

Quelques aspects complémentaires concernant l'instabilité, l'incohérence du discours de promotion et le côté sournois de vouloir afficher une position factice pour les 5 GL.

Quel usage sera fait de cette constitution ? Base des serments maconniques à la GLDF ou texte à destination d'un affichage exterieur mais que "en off" on dirait qu'on imposerait pas de le respecter ... tout en annoncant des dispositifs de sanction provenant de CMF ... GLDF peut-elle construire sa demarche future sur de tels discours embrouillés ?

Le "serpent" initiatique

L'image du serpent a été cultivée par la religion judeo-chretienne comme une image négative. Depuis le serpent (Lilith?, Lucifer?) du jardin d'Eden accusé d'avoir plongé l'homme dans le péché, les serpents des magiciens d'Egypte et le serpent de l'Apocalipse que vaincra l'archange.

En même temps, on notera le "serpent d'airain" élevé dans le desert et qui sauve le peuple pour celui qui le regarde, accompagné sur le caducée de l'Ankh (vie éternelle) mais aussi que le serpent est aussi le "porteur de lumière" cohérent avec  Eden. JC est présenté comme préfiguré par ce serpent d'airain brandi par Moïse.

Alors quoi, finalement ? Sur un site public, on ne pourra examiner completement en mode maçonnique.

On rappelera le "serpent vert" de Goethe qui devient le pont entre le monde du passé et le monde des vivants. A rapprocher du "avon" reliant Stonehenge à Woodhenge.

Et en FM n'est-il pas souhaitable d'approfondir, de ne pas simplement ingurgiter, mais revenir aux sources ?

Le Langage

"Le Langage" selon Walter Benjamin

Loin des polémiques actuelles qui nous forcent souvent à garder le "nez dans le guidon" et loin aussi de "l'utopie d'une communication parfaite", laquelle pourtant nous anime et nous attire vers une sorte de langage à-venir grâce auquel nous pourrions échanger sans infamies les uns avec les autres, voici une réflexion, sans doute anachronique et décalée par rapport à nos impératifs performatifs de trop vouloir convaincre l'autre, qui vous apparaitra peut-être tout à fait inutile ou "temps perdu".

GLDF : Les révisions constitutionnelles envisagées décembre 2014

Par le blog Jean Laurent Turbet, nous recevons une réponse de la direction GLDF au mouvement de contestation des projets de révision constitutionnelle envisagés suite a la mission confiée par le convent GLDF en juin 2014 au GM pour voir comment satisfaire l'attente des 5 GL de Bâle qui ont fondé(ou fait fonder) la CMF.

Reponse de taille importante, pour l'essentiel répétitive du discours ambigu visant à la fois à avancer dans le sens du religio-sectarisme tout en le dissimulant pour ne pas brusquer des délégués mais qui a l'avantage d'enfin montrer l'ENJEU de ce vote, si on veut bien examiner le texte JLTurbet sans se laissser distraire par les "arguments d'autorité" (le concours des discours des differents GM) : Sile texte était voté, ..

Interdit à tout F. GLDF toute visite à GLFF, DH, GLEFU, GO ! ... Pas de changement ???

J'exagère ? Vérifiez donc !

De l'Article 19 des RG et autre

Bonjour mes FF

Il faut certes respecter les règles comme le  confirme notre TRGM dans La Lumière de l’ Express, mais faut-il interdire des relations transversales quand la conscience de nos FF les mobilise sur des orientations que semblerait prendre notre Obédience ?  Bien sûr, ils auraient pu écrire au GM, pourquoi pas au Grand Orateur quel en aurait été l’impact ?

GLAMF est-elle religieuse ?

Cette question est d'actualité car ce qui ne faisait aucun doute apparait comme un élément problématique dans le cadre du rapprochement de GLAMF avec GLDF. En effet GLDF est depuis longtemps habituée à une vision symbolique du GADLU loin de devotions religieuses.

Alors qu'en est-il ? Pour celà je vous propose des éléments tangibles soumis à la critique :

Les  principes énoncés par GLAMF sur son site, les déclarations du GM de GLAMF, les rituels GLAMF et la déclaration de l'AGM de GLAMF en charge du REAA. L'adhésion répétée par l'ancien GM aux Basic Principles(Dieu et sa volonté révélée)

Mise au point sur echanges-fm

Il est evidemment regrétable de devoir s'exprimer sur des calomnies répandues par d'autres blogs, calomnies, élucubrations diverses : un animateur de blog bien connu prétend que l'auteur de l'article Pourquoi cet espace d'échanges  serait l'administrateur du site ... et le calomniateur tire ensuite des conclusions malveillantes sur sa la base de sa propre élucubration ! Ce qui conduit à la réponse de notre frère Aixcalibur

S'agit-il d'ignorance ou de malfaisance ? Ne pas savoir(ou faire semblant de ...) qu'il y a une difference entre l'hébergeur d'un site, son administrateur et les auteurs des articles est plutôt curieux et même en cas d'ignorance une volonté de nuire. Les blogs tiers "lamaconne" et "voute étoilée" on dénoncé cette campagne odieuse et confirmé la fausseté de la calomomnie répandue sur notre frère. Ce qui leur a valu un assaut de trolling.

Je n'entrerai pas dans des spéculations sur les mobiles des individus qui se livrent à de telles actions. Les surenchères et démentis divers sont leur plaisir.

Je me contenterai donc de rappeller que l'article signé Aixcalibur, membre de GLDF, n'est en rien celui de l'administrateur du site.

Tags: 

Pages

S'abonner à www.echanges-fm.net RSS